Deux chansons en chaussons : Nick Griffith


Il semblerait que l'Australie soit une réserve inépuisable de nouveaux talents. Notre invité du jour n’est pourtant pas un inconnu puisqu’il n’est autre que le chanteur du groupe Big White et à ce titre a déjà eu l’occasion de venir nous rendre visite en Europe.
Nick Griffith a récemment sorti son premier album solo "7am" (dont l'extrait "Back and Forth" tourne en boucle sur notre Web Radio), soit un joli méli-mélo de chansons composées au fil du temps (certaines remontent à 2013) et mises en forme avec les moyens du bord: une vieille boite à rythmes et… un micro Singstar.
Le résultat est bluffant, jugez-en par vous-mêmes !
Cette session a été filmée par Sophie McComish.

Pour info les sessions sont publiées dans un premier temps sur la page Facebook et le compte Instagram de "Deux chansons en chaussons", avant d'être mises en ligne sur Youtube.
Voilà, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous voulez en avoir la primeur !

La compo :
Tranquillement installé sur sa terrasse, Nick Griffith nous propose une totale immersion dans sa vie de quartier, bercée par le bruit du vent, des oiseaux et des quelques échos du voisinage.
Un cadre propice à une session feel-good et un appel à la slow life que l’on rêverait de partager avec lui, dans sa sublime région de l’Illawarra en Australie.
Au menu de cette session : le titre "Darling" (extrait de l’album "7am") dans une version guitare/voix à mille lieux de l'originale, mais tout aussi efficace !
Filmé par Sophie McComish.



La reprise :
Hasard (ou pas) du calendrier, il y a presque un an jour pour jour Cate Le Bon sortait son album "Reward" dont est extrait le titre "Home To You".
En ces temps de confinement rester chez soi est devenu notre quotidien et peut parfois être pesant. Cate Le Bon rappelle à travers sa vidéo que tout le monde n’a pas la chance d’avoir un toit et un accès au confort de base : l’eau, la nourriture, le chauffage, etc…
"Home To You" est une chanson politique et un appel à la tolérance, dont Nick Griffith se fait aujourd'hui le relais.


THOMAS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire