Deux chansons en chaussons : Pictish Trail


En voilà un homme heureux !
Pictish Trail habite sur l'île d'Eigg (au large de l'Ecosse) et partage son quotidien avec la centaine d'autres résidents à l'année.
Un choix de vie radical et pas forcément simple à assumer, notamment quand on sait que la ressource principale pour ces insulaires est l'agriculture et... le commerce d'agneaux.
Qu'à cela ne tienne, Johnny Lynch (de son vrai nom) a monté son propre label (Lost Map) et va même jusqu'à proposer aux musiciens de venir passer quelques temps à Eigg pour composer et enregistrer le résultat sur place.
Un service clé en main qui a fait ses preuves et déjà séduit de nombreux artistes (tels Arthur King, Rachel Aggs et Rozi Plain) comme vous pourrez le constater ici.
On comprend donc mieux d'où vient l'inspiration à Pictish Trail et le côté débridé qui caractérise son dernier album "Thumb World", sorti il y a peu chez Fire Records.

Pour info les sessions sont publiées dans un premier temps sur la page Facebook et le compte Instagram de "Deux chansons en chaussons", avant d'être mises en ligne sur Youtube.
Voilà, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous voulez en avoir la primeur !

La compo:
Quoi de mieux pour assurer la promotion de son île chérie que de nous donner un aperçu de ses fabuleux paysages ?
Pictish Trail a choisi de se filmer en extérieur et, le moins que l'on puisse dire, c'est que cela réchauffe les cœurs en nous permettant de sortir un peu de notre quotidien de confiné.e.s.
Extrait de son dernier album "Thumb World", le titre "Fear Anchor" se mue pour l'occasion en une sublime ballade folk qui colle à merveille au cadre environnant.



La reprise:
En toute honnêteté, on ne l’avait pas du tout vue venir cette reprise !
Pour bien comprendre la signification de "Our Lips Are Sealed", il faut se pencher sur son origine : cette chanson a été composée à quatre mains par Jane Wiedlin (la guitariste de The Go-Go's) et Terry Hall (le chanteur de The Specials et de Fun Boy Three). L’histoire dit que ces deux-là ont eu une brève relation au début des 80’s, alors que Terry était déjà en couple. Cela les aurait conduit à opter pour ce titre sous forme de private joke, qui sera dans un premier temps interprété par The Go-Go's en 1981, puis par Fun Boy Three en 1983.
Nous sommes en 2020 et Pictish Trail nous offre une version de toute beauté de ce tube, avec peut-être lui aussi un sens caché allez savoir !


THOMAS

Aucun commentaire:

Publier un commentaire