Riki : "Riki" (streaming)


Méfiez-vous des apparences : derrière le nom de scène tout mignon de Riki, du sang noir coule dans les veines de Niff Nawor.

Bercée dès son plus jeune âge par du Christian Death et du Nina Hagen, Niff s'est essayée au punk et au deathrock lorsqu'elle a quitté son Oregon natal pour s'installer à Oakland. C'est d'ailleurs à Oakland qu'elle rejoint le groupe Crimson Scarlet, initialement pour jouer de la basse et, par un coup du sort (le groupe avait entre temps trouvé un autre bassiste), se retrouve derrière les synthés. 

Désormais basée à Los Angeles, le timing semblait idéal pour se lancer en solo et c'est chose faite en 2017, où elle publie son premier EP "Hot City" sous le pseudo Riki.
Repérée par le label Dais Records, Niff met toutes ses tripes et influences dans la production de son premier album, véritable condensé de new wave, synth pop et italo disco.
Le plus beau des hommages aux 80's, avec en prime deux titres interprétés en allemand !


THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire