Steve Lacy : "Apollo XXI" (streaming)


Pour fêter ses 21 ans, Steve Lacy s'est payé un chouette cadeau d’anniversaire en publiant son premier album solo.  
Le guitariste de The Internet coche absolument toutes les cases du surdoué, en ajoutant à cela la cool attitude. Pas étonnant de le savoir ultra-sollicité et de constater que, malgré son jeune âge, sa liste de collaborations est longue comme le bras : de Kendrick Lamar à Vampire Weekend en passant par Blood Orange ou Kali Uchis, le californien est devenu en l'espace de quelques années l'un des musiciens les plus demandés.
On peut donc presque s'estimer chanceux qu'il ait trouvé le temps de composer cet "Apollo XXI", lui qui avoue ne parvenir à se concentrer que sur une seule chose à la fois.

                                                                                                      (c) Alan Lear

Telle une éponge, Steve Lacy a absorbé la substantifique moelle de ses illustres aînés (on pense notamment à Prince ou Funkadelic) tout en s'inspirant de ses "contemporains" tels Miguel ou Thundercat
Enregistré dans la chambre de sa sœur pendant qu'elle était à l'école (true story), "Apollo XXI" est à l'image de son auteur : décomplexé, expérimental, sensuel et empreint d'une totale liberté.


THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire