Flavien Berger : "Contre-temps" (streaming)


"Génial", "fabuleux", "la pépite de l'année"... n'en jetez plus !
Franchement elle n'est pas un peu surfaite cette hype autour du nouvel album de Flavien Berger ?
Désolé d'être aussi méfiant, mais la jurisprudence en la matière nous pousse à prendre des pincettes et à ne pas nous reposer uniquement sur le capital sympathie du jeune homme.

Premier point positif: Flavien a pris le temps.
Le temps de cogiter au successeur de "Léviathan", qui a conquis notre cœur il y a déjà trois ans. Le temps de composer, de tester, d'explorer, de rencontrer et de s'isoler.
Il s'en amuse d'ailleurs dans le titre "Deadline", qui débute par la phrase: "J'vais pas vous faire un album en deux jours".

Second point positif: Flavien Berger est Flavien Berger, à savoir un trou noir qui se nourrit de son environnement de manière frénétique. On l’étiquette comme fils spirituel de Daho ("Maddy La Nuit") et bim il nous pond une instru ("999999999") de 9 minutes Kraftwerk-compatible, avant d’enchaîner sur une ballade ("Hyper Horloge") qui aurait pu trouver sa place sur un album de Seb Tellier.

Troisième point positif : Flavien Berger est dans le futur. Une hypothèse née lors de la sortie de "Léviathan", étayée lors de celle de "Contrebande 01. Le Disque de Noël" et définitivement validée grâce à ce "Contre-temps", nouvelle pièce d’un puzzle dont lui seul détient la version complète.

Un "Contre-temps" qui manie l’art du contre-pied et séduit par sa complexité, sa profondeur et son bon goût, non clairement on ne nous a pas menti sur la marchandise !

Côté concert Flavien Berger se produira notamment à la Cigale le 19 novembre et le 1er février prochain à l'EMB Sannois. On en reparle très vite ici-même !


THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire