La Route du Rock : du 17 au 20 août 2017 à Saint-Malo (Présentation)


Puisque l’on va de toute façon bientôt tous crever, que ce soit en raison de l’imminente guerre nucléaire déclenchée par les querelles de bac à sable géopolitique entre Donald et Kim, ou à cause du dernier scandale sanitaire (cette fois les œufs, sérieux ?!), ou encore des suites d’une overdose de dépêches AFP spéciales mercato parisien, autant en profiter.

Ainsi tombe la Route du Rock la semaine prochaine à point nommé, avec l’une de nos prog’ préférées : le namedropping donne le vertige et le concept teuton de "Vorfreunde" n’a jamais été autant approprié.

Dans ces conditions, difficile de choisir dix concerts immanquables, même si on s’y est finalement risqués. Qu’il s’agisse de la plage ou du Fort de Saint-Père, il y en aura pour tous les goûts, qui, c’est bien connu, seront dans la nature bretonne le temps de quelques inoubliables jours d’été.

1. L’intrigante américaine Kaitlyn Aurelia Smith et ses loops synthético-expérimentaux attisent carrément notre curiosité.



2. Le nom de leur album "Brutalism" donne d’ores et déjà une idée du programme prévu pour nos oreilles par les cinq fous furieux britons de IDLES.



3. Le retour à Saint-Malo des immenses Interpol pour les quinze ans du culte "Turn On The Bright Lights" promet un gros #instantnostalgie.



4. La grandiose Helena Hauff a décidé de (re)placer Hambourg sur l’échiquier de l’électro allemande, pour que l’on cesse une fois pour toutes de qualifier celle-ci de simplement "berlinoise".



5. Mon royaume pour le déhanché et la voix sensuelle de l’aventureux Alex Cameron… (soupir)



6. Explosion des sens et potentielle nouvelle entorse de la hanche [NDLR : private joke inside] : deux motifs suffisants pour aller pogoter devant les Dieux de la scène garage californienne, les inégalables Thee Oh Sees.



7. Parce que l’autre boss du game du garage californien c’est lui, on ne refuse JAMAIS un live de l’infatigable Ty Segall.



8. Addicts qu’on est depuis la première écoute de l’entêtant "Seasons", on ne ratera pas non plus la perf des flamboyants Future Islands.



9. Alors que le fabuleux "Teens Of Denial" tourne en boucle sur nos platines depuis l’année dernière, ce sera ENFIN notre occasion (après tant d’actes manqués) de savourer en live les prodigieux Car Seat Headrest.



10. A ce niveau de virtuosité et de coolitude, est-il encore nécessaire de donner une raison sinon mille d’absolument assister au set de DJ Shadow ?



MAUD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire