BIG FESTIVAL : DU 9 AU 17 JUILLET 2016 A BIARRITZ (PRESENTATION)


Une affiche des plus alléchantes, un mythique spot (de surf évidemment) au coeur du merveilleux Pays Basque, une ambiance fiesta, food, fun: quoi de mieux qu’un passage par le Big Festival de Biarritz pour bien entamer votre tournée estivale des plages plus ou moins bondées ?

Dès le samedi 9 juillet, Papooz et FKJ inaugurent le Big Village Deezer sur la Côte Des Basques - en entrée libre - avant que The Parrots et Dewolff l’investissent le dimanche.



Centre névralgique des réjouissances, le Big Village propose en plus de sa prog musicale irréprochable des dégustations de tapas locaux du chef Ramuntxo et même des cours de glisse pour se mettre à niveau!



Lundi 11 juillet, c'est la crème de la nouvelle scène électro hexagonale (dont les foufous Flavien Berger, Petit Biscuit et Jacques) qui s’y produira. Un vrai régal.



Le lendemain, direction la Big Boîte à la Halle d’Hiraty pour se trémousser au(x) son(s) de Salut C’est Cool, Acid Arab et Elisa Do Brasil.



Au même endroit le mercredi 13 juillet, électro pointue encore et toujours: le plateau composé de Worakls, Claptone, Darius et Watermät vous fera danser sans détour.



Après une pause du 14 juillet sur le sable et/ou dans les vagues bien méritée, rien de tel qu’un DJ set de notre Cassius national (au Big Village Deezer) pour clôturer ce Bastille Day en beauté.



Vendredi 15 juillet, le festival sort la grosse artillerie lors la première des deux soirées "Big Live" au Stade Aguilera avec les attendus The Libertines et The Prodigy, mais surtout le live animal du sexy duo rock The Kills. On en transpire d’avance.



La soirée se poursuivra à la Halle d’Hiraty en présence entre autres de l’inclassable Mykki Blanco et de la valeur sûre Vitalic (en DJ set).



Retour au stade Aguilera le samedi 16 pour les mastodontes internationaux Pharrell Williams et The Chemical Brothers, sans oublier les Frenchies Feu! Chatterton et Casseurs Flowters. Passion éclectisme.



Avant de rentrer mourir au fond de notre lit après ce programme chargé, on ne manquera pas la prestation des quatre fantastiques de Club Cheval, nos Lillois préférés (et on ne fera pas non plus la fine bouche devant Ellen Allien ou Para One selon notre degré d’épuisement alcoolisé).



See you there beach(es)!

MAUD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire