Afropunk Fest Paris : du 3 au 6 juin 2016 au Trianon


Afropunk Paris, acte 2 !
La 1ère édition nous avait réservé quelques moments d’anthologie tant sur la scène que dans les travées du Trianon, devenu l’espace d’un week end l’antenne européenne du festival made in Brooklyn.
Une montée en puissance est d’ores et déjà annoncée pour ce second chapitre, avec notamment des nouveautés comme la soirée Fancy Dress Ball (unissant concerts, art et philanthropie) du 3 juin et l’After Dark (se déroulant dans des rues, bars et restaurants de la capitale), dont le modèle américain consiste à proposer des performances intimistes mêlant musique, art, divertissement et comédie.

Fidèles à nos habitudes, on a bien évidemment épluché la prog afin de vous proposer notre short list de concerts à ne pas louper !

Vendredi 3 Juin 

Cakes Da Killa

Dans la lignée des déjantés/décomplexés Zebra Katz et autre Le1fCakes Da Killa fait partie de ces rappeurs nouvelle génération qui foutent le zbeul sans se poser de question.



Gaika

Échappé de Murkage le temps d'un projet solo, Gaika a récemment publié une mixtape trèèès remarquée.



Samedi 4 Juin

Skye and Ross de Morcheeba

Comment résister à l'appel de ceux qui ont bercé une partie de notre adolescence ? Les membres de Morcheeba ont joué au jeu des chaises musicales (uh uh) ces dernières années, ce qui ne les empêche pas d'avoir annoncé la sortie prochaine d'un nouvel album !



The OBGMs

Avec un nom pareil (The oOohh Baby Gimme Mores), on ne peut que les aimer.
Originaires de Toronto, The OBGMs vont vous montrer de quel bois ils se chauffent.



Samm Henshaw

Après une prestation remarquée en 1ère partie de James Bay l’année dernière, Samm Henshaw revient auréolé du titre de jeune-prodige-à-suivre.



Dimanche 5 juin

Saul Williams

Artiste engagé et militant, Saul Williams incarne à lui seul la définition "d'Afropunk". 
Chacun de ses projets contribue à faire de lui un porte-parole majeur de sa génération, ouvrez grand les oreilles on vous dit !



The Suffers

Parce que 10 musicos sur scène forcément ça claque, parce que leur chanteuse a du coffre, parce qu'on se voit déjà en train de hocher la tête en rythme lors de leur set, on vote The Suffers !



Alekesam

Association improbable -et réussie- entre un ex-présentateur de chaîne people (E! pour ne pas la nommer) et son propre cousin (producteur musical), Alekesam a tout pour nous faire passer un chouette moment.



Toutes les infos concernant le festival sont dispo ici et les places ici !

THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire