Festival A Nous Paris Fireworks : du 24 au 29 Février 2016


Pour la deuxième année consécutive, les têtes chercheuses d’A Nous Paris et de Super se maquent pour nous offrir le meilleur de la création contemporaine le temps de six soirées alléchantes, réparties dans quatre écrins parisiens de la musique indé. Comme à chaque édition, le programme du Festival A Nous Paris Fireworks mélange artistes confirmés et découvertes palpitantes, dont nous vous livrons ici nos coups de cœur.

LA Priest (le 24 février au Badaboum)

A l'origine (selon nous) de l'un des meilleurs albums de l'année passée, le concert de Sam Dust AKA LA Priest est d'ores et déjà noté sur nos tablettes tactiles.
Sur scène il fait à peu près tout et plutôt bien, il ne manque plus que vous pour transformer le Badaboum en un joyeux bordel..

Event par ici et préventes par .



Oneohtrix Point Never (le 25 février au Trabendo)

L’album "Garden of Delete" sorti en novembre dernier a enfin placé le musicien, compositeur et producteur Daniel Lopatin sur l’échiquier électronique mondial. Triturant des sons complexes et uniques, ce créateur surdoué promet de nous faire vivre des instants complètement fous et hors du temps.

Event par ici et préventes par .



Oh Wonder (le 26 février au Trianon)

On viendra puiser de bonnes et douces ondes lors de cette escale parisienne du duo londonien Oh Wonder. Son 1er album est un recueil de pop songs homéopathiques et délivrées sans ordonnance..

Event par ici et préventes par .



Iñigo Montoya (le 27 février au Badaboum)

Nous avons déjà clamé à plusieurs reprises dans ces pages notre amour pour ce quatuor électro psyché au nom malicieux et aux textes audacieux. Si Baio (bassiste de Vampire Weekend) est la tête d’affiche logique de cette soirée, les quatre français sont immanquables.

Event par ici et préventes par .



C Duncan (le 28 février au Point Éphémère)

Arrangements méticuleux sous influence classique mais emprunts d’une modernité toujours renouvelée, mélodies rêveuses mais imparables portées par un chant-caresse, le compositeur de Glascow tout en nuances promet un moment des plus éblouissants.

Event par ici et préventes par .



Hinds (le 29 février au Badaboum)

Les infatigables furies espagnoles auront à cœur de nous pousser dans nos derniers retranchements, lors de cette ultime date du festival.
A priori elles disposent de tous les arguments pour nous offrir un sacré bouquet final..

Event par ici et préventes par .



MAUD & THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire