Beck : le 11 Septembre 2014 au Zénith de Paris (Annonce)

Beck est de retour à Paris pour une date française unique le 11 septembre prochain, où il partagera la scène du Zénith avec le groupe formé à l'époque de son fameux album "Odelay" (oui, celui de "Devil’s haircult" et "Where it’s at").
Tout cela nous promet un magnifique voyage dans le temps au gré de l’éclectique discographie du songwriter à la gueule d’ange.
J’ai une confidence à vous faire : depuis l’adolescence, je voue un culte sans borne à ce génie du mélange de styles musicaux qu’est Beck.
En même temps, un mec dont le premier single s’intitule "MTV makes me want to smoke crack", qui devient mondialement célèbre avec un titre où il répète à l’envie qu’il est un perdant et qui porte comme nom de scène celui de ma bière préférée ne pouvait que plaire à l’ado cynique et germanophile que j’étais (et que je suis d’ailleurs un peu restée).
Cela faisait six ans (ouais, quand même) que j’attendais le successeur de "Modern Guilt", même si Beck Hansen ne s’est bien évidemment pas tourné les pouces pendant cette période, avec entre autres des collab’ avec Charlotte Gainsbourg et Thurston Moore, et surtout "Song Reader", son album de partitions (quand je vous dis que le mec est un génie ! A l’heure d’Internet et de la dématérialisation à outrance, il fallait oser).
C’était donc avec une impatience à peine dissimulée que j’ai accueilli la sortie de "Morning Phase" le 24 février dernier. Et je n’ai pas été déçue !
Un album épuré, sans artifices, bourré de pépites en forme d’hommage passionnant à la tradition folk américaine.
Alors pour le découvrir en live, un conseil, prends vite tes places ICI avant de te retrouver le Beck dans l’eau (pardon) !

MAUD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire