Teen Talk : le monde de demain (Interview)


Tout semble s'emballer pour les Teen Talk, dont le 2ème EP vient de sortir.
Le duo composé de Jérémy Barlozzo et Douglas Cavanna propose un projet global dans lequel musique et esthétisme ne font qu'un, le tout avec goût et maîtrise.
En attendant leur prochain concert le 7 juin au Pan Piper (dans le cadre du festival Onze Bouge), ils se sont posés l'espace d'un instant pour une interview croisée..


GBHM : Comment se sont passés vos derniers concerts au Badaboum le 25 mars et au Bus Palladium le 25 avril ?

Jérémy : Pour le concert au Badaboum, une partie du public était venue pour nous mais certains n’étaient pas directement venus pour voir Teen Talk et plus pour la soirée (La French) et une partie d’entre eux s’est bien mélangée au final…

GBHM : Avez-eu une formation musicale particulière ?

Douglas : Pas vraiment, composition en autodidacte depuis le début avec I am un Chien et même process avec Teen Talk. J’avais composé avec le logiciel Garage Band.

GBHM : A ce propos, votre façon de composer ?

Douglas : Assez naturelle, au final les voix et les structures musicales ne sont pas beaucoup retouchées.
Jérémy : Je viens poser ma ligne de voix sur les compositions. On compose énormément de morceaux, on a plein de titres ! (rires)

GBHM : Une activité autre que musicale à côté de votre participation à Teen Talk ?

Jérémy : Toujours une activité dans l’audiovisuel et l’autre groupe dont je fais partie I Love My Neighbours.
Douglas : Non, juste Teen Talk et aussi le groupe I am A Chien.

GBHM : Une signification particulière voulue derrière le nom "Teen Talk" ? Ou même votre logo ?

Jérémy : Notre nom veut évoquer la violence des sentiments à l’adolescence, le fait qu’à cette époque on les ressent de la manière la plus forte.
Douglas : Le nom est venu après la composition de quelques morceaux.
Jérémy : Pour le logo, on a laissé des amis le créer.

GBHM : Vous donnez l’impression de développer une identité visuelle très forte qui passe par un logo, une tenue et des vidéos hyper travaillées…

Jérémy : Pour le premier EP, le visuel a été dessiné par une amie (Lisa Boostani). Les vestes, cela nous permet de rentrer dans le personnage. Les vidéos permettent de mettre en avant les chansons, mixer musique et vidéo permet de dépasser le titre, de laisser place au ressenti.
Douglas : Sur scène, nous sommes un duo. Le passage aux live est vraiment excitant.


GBHM : Pour ce second EP, vous avez publié une première vidéo pour la chanson "Sweet Death", comment a-t-elle été reçue ?

Jérémy : La vidéo de "Sweet Death" est très dark, elle a été mal reçue par certains fans qui se sont focalisées sur la fille en maillot de bain. Dommage. C’est un clip tourné lors d’une soirée dans une piscine municipale avec un timing très short. Nous avons heureusement une équipe de tournage très pro, nous sommes très entourés. Le clip a été réalisé par Raphael Lopez (I am a Chien).



GBHM : Sur ce deuxième EP toujours, vous avez un featuring avec MMG (Léo Grandperret) sur la chanson "Alter Echoes" …

Jérémy : Là encore, nous pouvons compter sur un grand nombre d’amis. MMG, Léo a participé au titre. D’ailleurs en avant-première, la prochaine vidéo que nous publions est "Alter Echoes" (NDLR: réalisée par Jérémy Barlozzo himself). Nous nous mettons plus en avant cette fois-ci comparé aux vidéos réalisées pour le premier EP.

Le hasard (ou pas) faisant bien les choses, la vidéo de "Alter Echoes" sort aujourd'hui même !
Elle reprend l’univers proposé par la pochette du premier EP, une bouche adolescente de laquelle s’échappe une substance noirâtre… Miam, à savourer sans + tarder !



PROPOS RECUEILLIS ET RETRANSCRITS PAR FRED

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire