MaMA festival : du 13 au 15 octobre 2021 à Pigalle

 


Se retrouver, enfin. Se rendre à un concert et (re)découvrir des artistes plus talentueu.se.x les un.e.s que les autres en buvant une bière. Arpenter les rues de Pigalle en riant. Danser, chanter en (semi) liberté.
On les a tant attendus ces quelques moments de respiration après des mois étouffants. 
Pros comme public, nous avons tous souffert à différents degrés de cette absence, de ce manque. 
Alors le retour du MaMA festival du 13 au 15 octobre prochain dans différentes salles de Pigalle sera l’occasion d’entrer à nouveau en communion. 

Et pour s’y préparer au mieux, voici une liste totalement partiale de 10 artistes que l’on compte absolument aller voir lors de cette nouvelle édition. 

Blumi le vendredi 15 octobre à 19h au Théâtre de Dix Heures 

Projet solo de la brillante multi-instrumentiste Emma Broughton, qui après avoir collaboré avec Bon Iver, Feist, Thousand ou Olivier Marguerit, défendra ses propres chansons d’une singulière beauté, entre folk traditionnel et modernité.


Franky Gogo le mercredi 13 octobre à 23h aux Trois Baudets 

Queer et sexy (pardon pour le pléonasme), l’électro tantôt martiale tantôt aventureuse de Franky Gogo se joue des genres. Une expérience d’écoute transfigurative pour un show qui promet d’être exaltant.
   

Ko Shin Moon le mercredi 13 octobre à 20h30 au Backstage by The Mill 

La dualité instruments traditionnels à cordes / machines personnifiée par Axel Moon et Niko Shin transcende les frontières aussi bien géographiques que musicales dans une joyeuse déferlante sonore, qui n’en oublie pas d’être exigeante.
   

Lucie Antunes le vendredi 15 octobre à 21h30 à La Cigale 

Cette percussionniste prodige, que l’on a pu retrouver sur scène dans des formations aussi diverses que Moodoïd, Aquaserge, Yuksek ou encore Susheela Raman, s’est (enfin) lancée en solo pour créer sans ordinateur une musique aussi belle qu’intelligente taillée pour les dancefloors. Remarquable.
   

Merryn Jeann le jeudi 14 octobre à 19h15 au Backstage by The Mill 

L’autrice-compositrice-interprète australienne a fait de la France sa patrie d’adoption pour notre plus grand bonheur. Entre poésie lyrique et pop cinématographique, la musique de Merryn Jeann est d’une sensibilité rarement égalée.
    

November Ultra le vendredi 15 octobre à 19h15 à La Cigale 

L’ex frontwoman charismatique du groupe Aqua Roja s’épanouit en solo sous le patronyme à la fois doux et profond de November Ultra, à l’image de sa voix si singulière. Du miel pour toutes les oreilles.
    

Sofiane Saidi le mercredi 13 octobre à 21h30 au Backstage By The Mill 

La voix derrière le tube "La Hafla" des incontournables Acid Arab, c’est lui. Hybridation unique entre raï et électro, la musique du dandy Sofiane Saidi est une invitation à la fête, entre émotion et subversion.
   

Structures le jeudi 14 octobre à 23h30 à La Machine du Moulin Rouge 

Besoin de catharsis ? Rapport, au hasard, à une certaine pandémie mondiale qui n’en finit plus de nous pourrir la vie ? Un live de Structures est exactement ce qu’il vous faut ! Rage et désespoir seront chassés à coup de rough wave mi furieuse mi mélancolique, sous forme de thérapie supersonique.
    

Thérèse le mercredi 13 octobre à 19h au Théâtre de Dix Heures 

Musicienne, styliste, modèle et militante, Thérèse est une slasheuse hors norme revendiquant une certaine liberté de ton, à contre-courant d’influenceuses parfois un peu lisses. Sa musique est à son image : surprenante, engagée et métissée.
   

Vikken le jeudi 14 octobre à 20h30 au Backstage By The Mill 

Entre ambient-pop et électro, cet artiste pluridisciplinaire (Prix du Jury des iNOUïs 2021) laisse un temps de côté sa casquette de DJ pour explorer de manière introspective (et en français dans le texte), avec grâce et maîtrise, les thématiques ô combien complexes de l’identité et du questionnement des normes.
    

Last but not least, la billetterie c’est par ici.

MAUD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire