Yonatan Gat et Electric Retro Spectrum : le 30 octobre 2018 au klub (concours)


Quand on a fait partie des légendaires Monotonix, on peut se permettre de regarder droit dans les yeux n'importe qui se proclamant musicien.
Connus et reconnus pour des prestations complètement folles, les New Yorkais d'adoption (suite à une interdiction de jouer dans leur pays d'origine Israël) ont fait les belles heures des scènes de concert du monde entier, en laissant à chacun des spectateurs présents un souvenir impérissable.
Tournant en moyenne à 250 dates par an, ces inépuisables showmen mirent un terme à l'aventure Monotonix début 2011.

                                                                                                  photo by Tod Seelie

Yonatan Gat (l'ex-guitariste) aurait pu définitivement tourner la page ou se tourner vers le folk, mais c'est très mal connaître notre homme.
Jamais rassasié d'expérimentations en tout genre, il sort en 2015 un premier album solo "Director" où se côtoient pêle-mêle le fantôme d'Hendrix, du free-jazz, de la noise et de la musique traditionnelle brésilienne.  
Trois ans plus tard, le second épisode tout aussi dément se nomme "Universalists" et inclut notamment la participation d'un groupe de percutions pow-wow.


L'un des secrets de fabrication de Yonatan Gat repose sur l'improvisation et la faculté à créer un patchwork de sonorités aussi improbable que génial.


La première partie est assurée par les parisiens d'Electric Retro Spectrum, un groupe d'irréductibles noiseux qui a récemment tapé dans l’œil du label Stolen Body Records ! 


Toutes les infos sont dispo ici et les billets ici.

Quand on sait par avance que cette soirée va être dingue, qu'est-ce qui peut encore faire hésiter ?
Si en plus on vous offre 1x2 invitations, vous êtes partants ?

Pour participer, il vous suffit de :
- vous rendre sur notre page Facebook
- poster en commentaire de l'article : "Yonatan Gat"

Le tirage au sort aura lieu le 29 octobre aux alentours de midi et le gagnant averti directement via Facebook.

THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire