LES RENCONTRES TRANS MUSICALES : DU 2 au 6 Décembre 2015 à Rennes


On a beau se targuer d’être à la pointe de la découverte chez GBH Music, au point qu’un de mes potes adore me balancer avec la régularité d’un métronome ce gimmick pourtant éculé "You’re listening to bands that don’t even exist yet", il s’avère que Jean-Louis Brossard aura TOUJOURS un train d’avance sur tout le monde.
Les 37e Rencontres Trans Musicales, qui se tiendront as usual à Rennes du 2 au 6 décembre prochain seront à nouveau l’occasion de démontrer le talent du bonhomme à dénicher les grands de demain. Quand votre neveu pré-pubère vous bassinera pour que vous l’emmeniez voir dans des salles surdimensionnées les futurs Björk ou Nirvana, vous pourrez lui rétorquer qu’à leurs tous débuts, vous y étiez.
C’est dire si s’atteler à une short-list d’artistes à voir absolument aux Trans relève chaque année de la gageure, tant la programmation, une fois découverte et intégrée, fait saliver.
Mais comme on adore relever les défis, on s’est arrêté sur 12 live que nous tenterons de ne pas rater, quel que soit notre degré de fatigue ou d’alcoolémie.

1/ Code + Superpoze + Dream Koala [Parc Expo – Hall 8 – jeudi 3 décembre]

Un collectif de musique orchestrale + un célèbre beatmaker entre abstract hip-hop et electronica + un multi-instrumentiste féru de dream-pop = pas seulement un name dropping de folie mais une création originale spécialement concoctée pour le public des Trans.

2/ Dralms [Parc Expo – Hall 8 – vendredi 4 décembre]

Le nouveau projet du charismatique songwriter de Vancouver Christopher Smith déroulant un groove lent et hypnotique empreint de sensualité. Si tu veux choper, c’est là qu’il faut aller.



3/ Georgia [Parc Expo – Hall 8 – jeudi 3 décembre]

La jeune multi-percussionniste londonienne et au demeurant batteuse de Kate Tempest est déjà très à l’aise sur scène, comme elle l’a récemment prouvé au Badaboum. Sur ses sonorités tribales et grime, tes pieds vont vouloir danser. Et toi, tu vas adorer.



4/ Grand Cannon [Parc Expo – Hall 8 – vendredi 4 décembre]

Quand trois virtuoses du blues de presque l’âge de mon père se rencontrent, ils décident d’enregistrer ensemble un album pour fêter leur seconde jeunesse. Ce qui commence comme une blague de stand-up promet un live riche en émotions.



5/ Her [Parc Expo – Hall 3 – jeudi 3 décembre]

Ils ont marqué les esprits avec leur clip NSFW "Quite Like", conquis nos oreilles avec leur pop/soul élégante, un concert aux Trans. devrait logiquement les consacrer.



6/ Het Universumpje [UBU - vendredi 4 décembre]

Ils ont un nom parfaitement imprononçable et chantent en néerlandais mais tu ne risques quand même pas de les oublier avec leur rock indé entre punk, stoner, pop et psyché. …



7/ Idiotape [Parc Expo – Hall 9 - samedi 5 décembre]

De l’electro Made in Korea qui va envoyer du slip, et de bien meilleure qualité que celui que tu peux acheter chez H&M.



8/ LENPARROT [L’étage – samedi 5 décembre]

Mélodies pop mélancoliques sur fond de R’N’B et beats minimalistes portés la voix de l’impressionnant Romain Lallement (Rhum For Pauline entre autres). A l’instar de Pascal, on est fan.



9/ Louise Roam [Résidence à l’Aire Libre – mercredi 2, jeudi 3 et dimanche 6 décembre]

Accompagnatrice du formidable projet Saycet lors de ses live, la violoniste a sorti son premier EP solo "Raptus" au printemps dernier, qu’elle a défendu depuis avec brio sur plusieurs scènes parisiennes. Eclectique et envoûtante, son électro organique va toi aussi t’ensorceler.



10/ O [L’Etage – vendredi 4 décembre]

O, son histoire s’écrit en solo depuis "Ohm Part 1 et 2", même s’il ne sera pas seul [malgré sa participation à l’EP du même nom de notre chouchou Judah Warsky, NDLR] sur scène à Rennes, pour proposer sa pop parfois éclaboussée d’électro.




11/ Paradis [En résidence à l’Aire Libre, en concert tous les soirs du festival]

Avec un nom pareil, ils ont plutôt intérêt à nous y emmener, même si on ne se fait pas trop de souci à ce niveau pour ce duo post-French Touch qui chante en français dans le (beau) texte.



12/ Rival Consoles [Parc Expo – Hall 9 - samedi 5 décembre]

Parce qu’il faut sauver de l’anonymat le soldat Ryan Lee West, compositeur multi-instrumentiste londonien d’une post-electronica de qualité.



Pépites bonus :

London O'Connor [UBU - mercredi 2 décembre]

Jeune dreadeux débraillé, fan de skate et de piano, contrairement à ce que son prénom pourrait laisser croire London vient des States et est à l'origine d'un très cool album intitulé "O∆". Ça tombe bien, on vous en parlait il y a quelques mois..



Totorro [Parc Expo – Hall 3 – vendredi 4 décembre]

Post-rock imparable en formation DELUXE spécialement pour les Trans avec attention name dropping, Clément Lemennicier (trompettiste de Bumpkin Island), Florian Renault (batteur de Wank For Peace) et Emile Sornin (le leader de Forever Pavot).



Tu trépignes à l’idée d’aller tous les écouter ? C’est par ici pour prendre tes billets.
Ah et on t'a également concocté une chouette playlist avec les amis de A Nous Paris !
Un dernier point, non des moindres: vous pourrez visionner tous les lives filmés par Culturebox via le lecteur ci-dessous.. Enjoy !



MAUD

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire