Jeanne Added : Jeanne's Addiction (Interview + Photos)


Dans le cadre du festival Fnac Live, GBH Music a rencontré Jeanne Added une heure avant son passage sur scène. 
Son album "Be sensational" marque un début fracassant et lui a permis d'entamer une tournée qui s'achèvera - au plus tôt - début 2016 !
35 ans, 1m60, look androgyne, Jeanne Added allie à la fois un sacré background dans le milieu de la musique, tout en découvrant de manière "tardive" le succès à grande échelle. 
Alors, qu'est-ce qui trotte dans sa tête ?
Des éléments de réponse right now, accompagnés par les sublimes clichés de l'ami Ludo FJ ..



GBHM : Tu es issue d’une formation jazz et ta musique pop/rock très sombre s’affranchit clairement de ce style. Quel à été ton cheminement ?

JA : Je suis passée du statut d'interprète à celui d'auteur compositeur. Il a fallu que j'arrête de chanter pour les autres car ça ne correspondait plus à la personne que j'étais en train de devenir. J'avais besoin d'être plus en contact avec moi-même. Par chance, je ne sais pas comment c'est venu mais j'ai réussi à m'écouter à ce moment là et j'ai bien fait.

GBHM : Tu fais de plus en plus de grosses scènes. Qu’est-ce qui selon toi a le plus évolué dans ta manière d’aborder cela ?

JA : Ça c'est encore en développement. Ce qui évolue le plus c'est des questions techniques, c'est-à-dire comment on gère le son sur scène dans mon équipe. Ces derniers temps j'ai eu des expériences extrêmes à ce niveau-là. La façon de se présenter sur scène face à un public plus nombreux n'est pas exactement la même chose que devant une petite salle, mais c'est intéressant.

GBHM : Tu as déjà pas mal collaboré avec des artistes français comme The DØ ou Rachid Taha. Quels sont les artistes hexagonaux dont tu te sens le plus proche ?

JA : On me rapproche souvent de Christine & the Queens et je pense que c'est parce qu'on s'habille en garçon toutes les deux, mais à part ça c'est parce que c'est une fille qui produit sa musique etc... Même si c'est pas moi qui ai réalisé mon disque, mais bref en tout cas si on me rapproche d'elle j'ai rien contre ça. Je l'ai vue en concert aux Eurockéennes de Belfort et j'ai trouvé ça extrêmement bien. Voilà The DØ, Christine... même si sur scène on n’a pas exactement la même façon d'aborder le truc. Mais si je rentre dans cette famille là tout va bien, je suis très contente. 



GBHM : Ton dernier coup de cœur musical ?

JA : En ce moment je n'ai pas la disponibilité d'esprit pour écouter plein de musique, mais j'ai quand même réussi à tomber sur le dernier disque de Jamie xx qui me plait énormément et qui donne envie d'aller travailler. J'aime bien quand la musique me donne envie de bosser.

GBHM : Quels sont les thèmes que tu aimerais aborder dans ton prochain album ?

JA : Je ne sais pas. C'est en cours. Je suis en train de travailler là-dessus. Je pense que de toute manière en tant que musicienne j'ai envie de continuer à interroger mon rapport au monde et comment je réussis à vivre dans celui-ci. Donc j'ai encore envie de travailler ça et j'ai encore envie de m'interroger là-dessus. 

GBHM : Serait-il envisageable de te voir chanter en français ?

JA : Pour le moment non.



GBHM : Que représente pour toi le Fnac Live ?

JA : C'est un gros festival dans lequel j'ai vu des potes à moi jouer, dans lequel c'est l'occasion de jouer à Paris sur une scène gratuite, ce qui est assez rare. Paris c'est ma ville, on rentre de tournée. J'espère qu'on aura encore un peu de gouache pour ce soir et je suis sûre que oui en fait. 

GBHM : On a tous à un moment de notre vie acheté une cassette ou un CD à la Fnac, quel est ton premier souvenir en la matière ?

JA : Je crois que ça se bat entre Prince et Portishead. La première cassette que j'ai achetée avec mes sous c'était Prince et la deuxième ça devait être Portishead. A l'époque on se tirait la bourre avec les Cranberries. Je suis vieille comme ça oui ! (rires) Par chance j'ai acheté l'album "Dummy" et j'ai jamais regretté ! 

GBHM : Que dirait la Jeanne Added de 15 ans si elle rencontrait la Jeanne Added de 2015 ? Et vice versa ?

JA : [elle marque un léger temps d'arrêt] Je suis fatigué du coup je m’émeus très très vite mais à celle de 15 ans je lui dirais "t'inquiète pas, tout va bien ça va aller" et celle de 15 ans je pense qu'elle ferait "wahou c'est cool, c'est bien la vie ça vaut le coup d'y aller à fond !". 

GBHM : Un titre que tu aurais aimé écrire ?

JA : Ce qui me vient tout de suite c'est "Too Insistent" de The DØ. Olivia (NDLR: la chanteuse) écrit des chansons sublimes. Je trouve qu'elle écrit très très bien. Ça c’en est une par exemple, après dans les classiques il y en a tellement. Les Who "My generation", des trucs comme ça ou les riffs de Led Zeppelin. Je trouve ça classe d'avoir apporté ça au monde. 



GBHM : Dans la série "quel musique conseillerais-tu à quelqu'un" :

- qui a du mal à se motiver pour sortir du lit un lundi matin ?

JA : Il y a longtemps j'écoutais souvent Phœnix, une sorte de pop extrêmement joyeuse et droite dans ses bottes. Pour passer sous la douche c'était vraiment pas mal.

- qui vient de se faire larguer ?

JA : Joni Mitchell l'album avec les cordes. C'est sûr que tu pleures le temps du disque mais ça va un peu mieux après.

- qui cherche à s'évader au beau milieu d'une rame de métro blindée ?

JA : Je ne sais pas je préfère discuter avec les gens personnellement. Je dirai un Jamie xx en ce moment, de l'électro, des sons synthétiques...

- qui emprunte la route 66 ?

JA : Là il faut écouter le mec qui a écrit "Midnignt Cowboy". Harry Nilsson je crois. 

- qui ne trouve pas le sommeil ?

JA : Je conseillerais de bouquiner plutôt.

- et enfin qui aurait besoin d'un petit coup de main pour définitivement séduire sa target ?

JA : J'imagine de la musique de danse. Un bon Justin Timberlake. Pour avoir un bon mojo. 

PROPOS RECUEILLIS ET RETRANSCRITS PAR NOEMIE
PHOTOS PAR LUDO FJ

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire