Les Trans Musicales day two: Nova Heart x The Skins x Oum Shatt x Stromae x Horse Meat Disco x Escort (Photos)


Journée sold out, la venue de Stromae n'y étant pas étrangère au vu de la densité de festivaliers massés Hall 9 pour acclamer le belge.
Le résumé, c'est maintenant..

Nova Heart

On passera sur la prestation des chinois, malheureusement minée par des pépins techniques et un sentiment de décalage entre la voix de sa chanteuse et le reste du groupe.
A revoir dans de meilleures conditions et un lieu plus intimiste.




The Skins

Une des curiosités du jour. Un groupe dont la moyenne d'âge flirte avec les 17 ans, signé sur le label de l'acteur Adrian Grenier Wreckroom Records, venu exprès de NY pour les Trans, nan mais pour qui se prennent-ils?!
Concrètement la meilleure réponse à cette question ils l'ont donnée sur scène, en bluffant et entraînant le public dans un tourbillon d'énergie.
Techniquement très à l'aise, les jeunots ont livré un set pro et complètement décomplexé.
La preuve? Leur reprise de "Beat It",  WOW!!







Photos: (c) MOZ pic's pour les deux dernières

Oum Shatt

Précédés par leur séduisant single "Power to the Women of the Morning Shift", les allemands de Oum Shatt sont parvenus à réunir un nombre de spectateurs tout à fait honorable, à qui ils ont distillé leur rock de velour.
Montées psychédéliques, harmonies orientalisantes, un set propre, clinique et limite angoissant.




Photos: (c) MOZ pic's 

Stromae

Difficile voire impossible de passer à côté du concert de Stromae.
Salle archi-blindée et public chauffé à blanc, il ne restait plus qu'à...
Et clairement il n'a pas déçu, aussi à l'aise dans son corps que dans ses textes.
En + de posséder du talent il a du cœur, ce qui explique l'immense cote de sympathie dont il dispose.
Preuve en est l'hommage appuyé rendu au taulier des Trans Jean-Louis Brossard, ainsi qu'à chacun des membres de son équipe technique dont il a énuméré les noms.
Tous ses hits y sont passés, certains retravaillés à coup de basse et d'arrangements dance.
Les appareils de mesure des sismologues bretons ont probablement frémi cette nuit..




Photos: (c) Damien Meyer afp.com

Horse Meat Disco

Difficile de succéder au concert majeur des Trans.
Le collectif anglais Horse Meat Disco avait pour l'occasion mandaté l'un de ses émissaires, en la personne de James Hillard.
1h de disco brillamment mixée, les personnes présentes ont kiffé, nous aussi!


Escort

La boule à facettes qui illustre cet article a un sens.
Le warm-up de Horse Meat Disco également.
Quand Escort débarque sur scène, la salle s'est déjà transformée en dancefloor et ne demande qu'à accueillir les New Yorkais pour s'enjailler avec eux.
Une formation dense (danse?), à qui il suffit de quelques accords pour mettre son auditoire dans sa poche et rameuter une bonne partie des festivaliers dans le Hall 9.
Une mention spéciale pour la robe léopard de la chanteuse-bassiste Adeline Michèle, Rrrrrrrr.. 






Photos: (c) MOZ pic's pour la dernière

THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire