Les Trans Musicales day three: Iva G Moskovich x Dakhabrakha x Lonnie Holley x Kid Karate (Photos)


Notre dernier jour à Rennes, notre dernier aller-retour en navette au Parc Expo, nos dernières découvertes aux Trans, nos derniers sandwiches saucisse... et oui accessoirement nos dernières pintes de bière.

Iva G Moskovich

Avec Iva G Moskovich il ne faut pas fier aux apparences.
De loin on dirait un ange (sa robe à plumes et son doux visage y contribuent largement), mais en s'approchant de + près on constate que la jeune femme est musicalement possédée.
Visiblement impressionnée (on la comprend) de se retrouver sur la scène des Trans, sa voix a par moment montré des signes de faiblesse. Pour autant elle ne s'est pas laissée démonter, livrant une prestation prometteuse et justifiant que l'on garde un œil sur elle.





Photos: (c) Nico M Photographe pour la dernière

Dakhabrakha

On les attendait et ils n'ont pas déçu!
Les ukrainiens ont conquis le public des Trans avec leur musique hors du temps et des standards.
Un folklore puissant, des moments intenses, notre seul regret c'est de les avoir ratés la veille dans la salle les Champs Libres..
Ça vaut bien une redif non?




Photos: (c) Nico M Photographe

Lonnie Holley

Que dire, que dire?
Pour être honnête j'ai essayé, mais je suis resté imperméable à la prestation de Lonnie Holley.
Peut-être le lieu, peut-être l'ambiance, peut-être la fatigue.. 
Son style est particulier et assez linéaire certes, mais là concrètement le public a semblé perdu et ne pas savoir comment réagir.



Photos: (c) Nico M Photographe

Kid Karate

Leur slogan disait vrai: "Two boys. Make noise."
Une belle débauche d'énergie, des cris, de la sueur, du rock pas révolutionnaire mais efficace.
A deux ils sont parvenus à prouver que la taille (du groupe) ne comptait pas..




Photos: (c) Nico M Photographe

THOMAS

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire